PORTFOLIOS

   Hommage à Jean Dieuzaide    

Mardi 27 septembre 2005, j’avance, j’ose marcher sur le plus grand tableau qu’il ne m’était jamais arrivé de rencontrer. Ile de la Réunion, sur la commune de Sainte-Rose, coulée de lave, une immense fresque à même le sol. Ni plage, ni mer, ni rivière, ni désert, ni prairie, ni champ et encore moins, chemin ou route, ne pouvait m’offrir une telle oeuvre exaltante à souhait. Je n’étais pas à bord d’un aéroplane à m’extasier sur les géométries et couleurs qui n’apparaissent que vues d’en-haut. A pied, à hauteur d’homme, penché en avant ou accroupi, au travers d’un petit rectangle de verre de 14×7 mm, je sélectionnais et cadrais des fragments picturaux aux dynamiques courbes, tressées, plissées et chargés à l’évidence d’une profonde et extrême sensualité. 

Bien entendu, venait à moi ce qu’à dû ressentir Jean Dieuzaide lors de son aventure avec le brai.

   

    Territoires visuels    

 

    Sélection Collection Pinault    

    Expo « Debout » Rennes (Ille et Vilaine) – 21 août 2018    

 

    Mes premières contemporaines    

Toutes les photographies sont contemporaines du moment où elles ont été prises. Il suffit qu’elles soient datées pour les situer dans le temps. Elles concourent ensuite, dans un ensemble de plusieurs portfolios,  à révéler la démarche et le degré d’implication du photographe. En ce qui me concerne, je revendique une photographie simple, sans fioriture, sans stress, sans angoisse, sans drame, équilibrée, heureuse comme la quête d’un certain bonheur.

La photographie, c’est la vie !