PARCOURS

Né en 1944, depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours vibré au son de la musique : fanfares, films musicaux, orgue à l’église. Mes parents m’accordent leur confiance et m’autorisent à mettre sur le gramophone quelques disques de cire 78 tours Columbia, Odéon, Pathé dont un Joséphine Baker !

Mon père avait quelque talent pour peindre fleurs et paysages mais sentant qu’il me serait de le suivre, à 16 ans je pense à la photographie En parallèle, un ami, Pierre Périlhous, me fait découvrir le merveilleux monde du jazz, celui du rythme et de l’improvisation. Une musique fortement liée à la vie de ses créateurs, compositeurs et interprètes.

A 27 ans, appel à la vie, je me précipite pour acheter mon premier boîtier reflex, un Minolta SRT 101 avec trois optiques fixes, 55, 28 et 135 mm. La même année le laboratoire est installé. Amateur autodidacte, je découvre les joies d’une nouvelle et forte passion. Encouragé, notamment par M. Grill, boutiquier photo faubourg Bonnefoy à Toulouse je m’adonne avec grand intérêt aux premiers rudiments de la photographie.

kit_dsc0157_berlin-29-4-2008

   Réalisations  

Coïncidence ou convergence, dans l’été 1975 à Lavaur (Tarn), je réalise mes premiers clichés sur un orchestre de jazz. Celui de Bill Coleman, brillant trompettiste noir américain déjà rencontré en 1963 à Rodez (Aveyron) mais cette première fois fut sans caméra. Une prise de conscience, un déclic : il me faut recueillir les images de ces musiciens de jazz dont l’histoire est en perpétuelle évolution. Après quelques participations dans des expositions collectives, en 1981 ma première exposition personnelle voit le jour : « Les Musiciens de jazz ». 60 photographies sur les murs d’une école, Le Dansoir, place St Pierre à Toulouse dans le cadre du Mois de la Photo. Puis, c’est l’engrenage.

Surnommé Kitz dans le milieu du jazz, pendant 17 ans, je fréquente assidûment festival de jazz de Marciac, en compagnie de Nighthawk Claude Rachou journaliste spécialisée à Radio France Toulouse et à la Dépêche du Midi et de Michel Laverdure, l’un des premiers journalistes de Jazz Magazine.  Quelques photographies seront publiées dans la presse régionale et magazines spécialisés.

En 1982, la rencontre décisive avec Jean-Pierre Chopin amateur de jazz et directeur des Editions Cataracte me conduit à publier en 2000 exemplaires 16 cartes postales en héliogravure noir et blanc « Les Musiciens de Jazz » : Tania Maria, Dizzy Gillespie, Daniel Humair, Jean Bolcato, Maurice Merle, Christian Lefèvre, Christian Vander, Dexter Gordon, Ray Charles (épuisé à ce jour), Lionel Hampton (épuisé à ce jour), Guy Lafitte, Henri Texier, Bernard Lubat, Art Farmer, Buck Clayton, Stan Getz

En 1985, réalisation pour l’ADDA du Tarn « Jazz Un » , montage audiovisuel  qui sera diffusé dans les écoles (en 45 mn l’histoire du jazz des origines jusqu’au free jazz). Plusieurs projections à Jazz in Marciac et présentation à Paris au Salon Européen du Jazz.

En 1986, co-auteur avec Michel Laverdure de « Jazz in Marciac. Une belle aventure Jazziste » (Editions du Ponant).

En 1988, sortie du second montage : « Jazz Deuxième » – durée 1h30, un pari audiovisuel, plus de mille images fixes – photographies et extraits d’interviews de fortes personnalités artistiques au style singulier incontestable et largement reconnu : Stéphane Grappelli, Didier Lockwood, Christian Escoudé, Patrice Caratini, Louis Sclavis, Guy Lafitte, Elisabeth Caumont, Antoine Hervé, Martial Solal, Daniel Humair, Henri Texier, Michel Portal, Christian Vander, Eddy Louiss, Bernard Lubat. Traduit en 5 langues (français, anglais, allemand, espagnol et italien), « Jazz Deuxième » ne sera malheureusement jamais diffusé à l’étranger, seulement en milieu scolaire et culturel et dans quelques festivals de jazz.

En 1991, carte blanche m’est donnée pour organiser en gare de Toulouse Matabiau une manifestation autour du « Train du Jazz ». En ville et sur 3 scènes dans la gare, sur une seule journée 18 concerts gratuits sont programmés, 140 musiciens. Succès : le jeudi 3 octobre 1991, plus de 10.000 visiteurs vont découvrir le « Train du Jazz », train forum culturel proposé par France-Rail Publicité. Une superbe scénographie présentant l’histoire de cette musique sous toutes ses facettes depuis ses origines jusqu’à ce jour.

En 2011, à l’issue de l’exposition « CK JAZZ » au Théâtre municipal de Castres (Tarn), je prends l’initiative d’éditer un superbe catalogue « CK Jazz » signé, numéroté, limité à 50 exemplaires. Autre engagement : aucune des photographies présentes dans ce livre ne sera insérée dans une publication ultérieure. Ouvrage épuisé le 31 décembre 2017.

Les reportages, expositions et projections s’enchaîneront jusqu’au 31 décembre 2014, date à laquelle je décide d’y mettre un sérieux coup de frein. Aujourd’hui les conditions pour photographier les musiciens sur scène sont devenues très contraignantes. Les concerts attirent davantage de public mais aussi les prétendants aux prises de vues. La photographie numérique les dispensant de passer par les travaux du laboratoire argentique.

   Lieux de reportage et/ou expositions :  

Albi, Angoulême, Antibes Juan les Pins, Apt, Arthès, Assier, Aubagne,  Bayonne, Bergerac, Borja (Espagne), Brassac (Tarn), Carcassonne, Castres, Céret, Conilhac-Corbières, Coutances, Foix,  Font-Romeu,  Gaillac,  Germ, Istres, La Ferté Bernard,  La Flèche, La Grande Motte, La Haye (Pays-bas), Lavaré, Lavaur, Lavelanet, Le Mans, Londres (Angleterre), Luz St Sauveur, Malicorne,  Mamers, Marciac, Martigues, Mirandol, Moissac, Montauban, Mont-de-Marsan, Montpellier, Narbonne,  Nice,  Nîmes, Pamiers, Paris, Parthenay,  Perpignan,  Prades,  Puylaurens,  Mirepoix, Rabastens (Tarn), Ramatuelle, St Quentin (Aisne), St Gaudens, St Saturnin, St Symphorien, Sablé,  Sète, Sillé le Guillaume, Souillac, Tarbes, Toulouse, Uzeste, Vias, Villefranche de Rouergue et Villemolaque (Pyrénées orientales).

   Collections publiques :  

Jazz à Conilhac en Terre d’Aude – Conilhac- Corbières (Aude),  + de 1600 photographies
Jazz in Marciac / Les Territoires du Jazz – Marciac (Gers)
Médiathèque / Discothèque de prêt Hugues Panassié – Villefranche de Rouergue (Aveyron)
Ecole de Musique municipale Guy Lafitte – Saint-Gaudens (Haute-Garonne)

Maintenant, ma préoccupation majeure consiste à sortir les archives de l’ombre. Non seulement les milliers de clichés jazz mais aussi les images réalisées dans plusieurs villes et pays : Londres, Berlin, Francfort, Istanbul, Rome, Barcelone, Bilbao (Musée Guggenheim), San Sebastian, Moscou, St Pétersbourg, Grèce, Egypte, Martinique, Guadeloupe, République Dominicaine, Mexique, Maroc, Tunisie (sud), Burkina Faso, Ile de la Réunion, Ile Maurice, Iles Canaries (Tenerife, Lanzarote), Québec, Birmanie, Pérou, Bolivie, Chili (nord) et Riga (Lettonie).

Quelques enregistrements vidéo ces dernières années, mais le partage de photographies et l’édition de livres demeurent prioritaires.

 

Kitzinger photos